La Santé de bébé

Renforcer la santé de nos bébés, en même temps que celle de leur planète !

La couche jetable :

La couche jetable n'est pas un élément naturel propice à envelopper bébé pendant les 2 à 3 premières années de sa vie. Voilà pourquoi :

Une couche jetable est faite de pâte à bois blanchie au chlore, d'un verre de pétrole et de produits chimiques.
Les "études actuelles" ne permettent pas de condamner les composants que nous allons énumérer. Les dégâts ne sont pas quantifiables sur une durée de temps suffisamment courte. Les analyses sont donc incomplètes, difficiles à mettre en oeuvre et pour ces mauvaises raisons, autorisent l'emploi de méthodes anti-naturelles...

Gardez à l'esprit que la couche jetable est une invention toute récente :

On y trouve donc du polyacrylate de sodium. Il sert à absorber l'urine de votre bébé et à le transformer en gel.
Ce composant retiré des tampons hygiéniques féminins en 1985 est toujours injecté dans les couches jetables. Le prétexte est que l'utilisation est différente...
Il est recommandé de ne pas déchirer les couches, car le contact avec les yeux ou l'inhalation de cette substance peut être dangereuse.
Le traitement chimique du bois implique l'apparition de dioxines (découvert en 1989).

Ces substances sont très indésirables, surtout près de votre bébé.
Cancérigènes à long terme, les dioxines sont aussi impliquées dans les dérèglements hormonaux et déficiences immunitaires.
On y trouve aussi des composés organiques volatiles : le toluène, l'éthylbenzène xylène et le dipentène. Ces substances peuvent provoquer de l'asthme.
Des organo-étain (découvert en 2000 par Greenpeace) en particulier le TBT (tributyle étain) polluant extrêmement toxique même en très faible concentration pour l'homme.

D'autre part, les selles humaines peuvent contenir de dangereux organismes. Par exemple, un bébé vacciné contre la polio va excréter le virus de la polio. Quand les selles sont rejetées en même temps que la couche jetable, il y a forcément un risque d'exposition publique (via les rongeurs, animaux de compagnie, mouches ou oiseaux).

En utilisation intensive, les couches jetables ne sont donc pas une solution viable, ni pour le bébé, ni pour sa planète.

À propos de l'érythème fessier

Les couches lavables préservent-elles de l'érythème fessier ?

Oui, à condition de savoir ce qui le provoque et d'agir en conséquence.

Les 2 facteurs principaux :

- La diarrhée est la cause de l'érythème fessier dans 70 à 80% des cas ! Le liquide couvre une large zone de la peau, tout en étant très irritant...
- Une fréquence de change adéquat est nécessaire. Dans le cas contraire, la peau à des difficultés à se protéger car soumise pendant de trop longues périodes aux facteurs d'irritation.
Toutes les 4 heures max pour la journée (moins selon votre bébé) permet d'écarter les risques de rougeurs.

Autres facteurs :

- L'association des selles solides et de l'urine, sur une période trop prolongée peut provoquer un érythème. Le mélange des selles produit de l'ammoniaque (pH élevé), ce qui augmente l'activité microbienne des selles. Cela rend la peau plus vulnérable.

- L'hydratation de la peau. L'urine seule n'agresse généralement pas la peau. Mais si la peau est trop hydratée, humide sous la couche, elle est plus facilement irritée par les frictions, produits chimiques ou microbes. Bébé doit donc être bien sec et propre quand vous enfilez une nouvelle couche.

- Les frictions, quand bébé se déplace et que la peau humide frotte contre une couche trop rêche, peuvent occasionner un érythème. Une couche lavable en matière naturelle, souple et douce, peut aider à prévenir cette irritation.

- La température à l'intérieur de la couche peut provoquer les rougeurs et permet un développement plus favorable des bactéries. Il est intéressant de rappeler que la température dans une couche lavable est moins élevée quand dans une couche jetable.

- Une infection peut provoquer de sévères érythèmes fessiers. Cela est dû à des organismes que l'on trouve dans les selles infantiles et cela arrive plus fréquemment quand l'enfant prend des antibiotiques.

- Certains produits irritants et/ou allergènes peuvent être responsables tels que le plastique, lingettes bébé, produits chimiques, parfums, adoucissants, le paraben (conservateur contenu dans certaines crèmes) etc.

- Le régime alimentaire et l'âge. Des études démontrent que l'on trouve davantage d'érythèmes chez un bébé nourris au lait industriel que chez un bébé allaité maternellement.
D'autre part, l'introduction de nouveaux types d'aliments peut provoquer des selles plus acides et donc l'érythème (généralement autour de l'anus), ce qui peut expliquer l'abondance d'érythèmes autour des 7/15 mois.

- La sensibilité, certains bébé sont simplement plus sujets aux rougeurs que d'autres...

- Les poussées dentaires et rhumes sont associés aux érythèmes.

- Le nettoyage trop fréquent ou agressif au savon ou lingettes bébé peut abîmer la peau. Au contraire, un nettoyage insuffisant peut aussi contribuer à l'apparition de rougeurs.

Pour une peau de bébé saine :

Saviez vous que le Jus de Canneberge a beaucoup de propriétés favorables pour l'homme ? Chez le bébé, il réduit l'acidité de l'urine.
La couche de bébé devrait être contrôlée régulièrement afin de vérifier la nécessité d'un changement.
Employer un gant de toilette propre, chaud et humide pour nettoyer les fesses de bébé à chaque change pour un nouveau né. Plusieurs fois par jours pour un bébé plus agé. Laissez la peau sécher avant de mettre une couche propre.

Les crèmes de change ne devrait pas être nécessaire à chaque change. En général après le bain, avant d'aller au lit, cela est suffisant. Il est en effet préférable de laisser la peau respirer. La peau doit être propre et sèche avec d'appliquer la crème.

Pour les couches contenant des selles. Essuyer doucement avec l'intérieur de la couche ou un tissu sec. Utilisez du papier toilette si nécessaire. Essuyez les filles de l'avant vers l'arrière pour éviter l'infection vaginale. Lavez les fesses de bébé délicatement mais efficacement avec de l'eau chaude et un tissu doux. Si vous utilisez du savon, qu'il soit doux, puis rincez le bien.

Si le bébé a de la diarrhée, un rhume ou fait ses dents, utilisez un baume pour le change après avoir nettoyé et bien séché la peau.
Le modèle de couche lavable Mother-Ease en matière Stay-Dry aidera à garder l'humidité à l'écart de la peau de bébé et réduit les effets acides de mélange entre selles solides et liquides.

L'utilisation d'une culotte de protection respirante aide à prévenir l'apparition de rougeurs en abaissant la chaleur dans la couche.
Pour la nuit, assurez-vous que le système de couche lavable choisi est suffisement absorbant, l'ajout d'une ou deux doublures assure un taux d'absorption suffisant. L'emploi d'une feuille de papier de protection contre la peau du bébé est particulièrement recommandé pour la nuit. Appliquez un baûme pour la change afin de réduire le taux d'hydratation du à l'urine.

Si la peau de bébé est saine, changer une couche lavable au milieu de la nuit est généralement inutile. Si la couche est suffisamment absorbante, l'humidité sera écartée de la peau de bébé.
De plus, comme bébé bouge beaucoup moins, les frictions sont moins fréquentes sur la peau.
Si bébé à un érythèmes persistant, une vérification est la bienvenue dans la nuit.
En cas de développement d'érythème, laissez bébé libre de couche pour 1 à 3 heures pendant la journée. Pour un nouveau né, placez le sur la couche, plutôt qu'enveloppé dedans (dans une pièce à bonne température). Pour les bébés qui se déplacent, essayez de les garder dans une pièce sans tapis ni moquette. L'air libre fera beaucoup de bien à ses fesses en permettant à la peau de se remettre d'elle-même.

Evitez l'emploi de lingettes jetables pour bébé si celui-ci à un érythème. Si vous suspectez un produit allergène, éliminez tous les produits suspects jusqu'à ce que les rougeurs disparaissent.
Ensuite, re-introduisez les produits suspects un après l'autre, à raison d'un par semaine. Tentez donc de détecter le produit responsable.

Souvent, un baume spécialisé peut aider à supprimer l'érythème en 1 ou 2 jours. Consultez votre pharmacien pour connaitre de bonnes références.
Consultez un spécialiste si l'érythème fessier empire ou persiste pendant plus 3 à 4 jours, ou si la peau semble réagir de plus en plus anormalement. Certains types d'érythèmes peuvent nécessiter un traitement spécial. Si bébé à moins de 6 mois, une lessive peut être trop agressive. Essayez une lessive Biologique différente. Si bébé à plus de 6 mois, en plus d'essayer une autre lessive, ajouter un peu de vinaigre au rinçage final. Cela diminue le pH et aide à éliminer les résidus de savon des couches.